Dans des conditions de décès défavorables, il peut arriver que le corps du défunt soit abîmé et se dégrade rapidement, le rendant peu présentable lors des obsèques. C’est pourquoi, les familles font appel à un thanatopracteur pour remédier à ce problème esthétique et de conservation. En quoi consiste le métier.

Un métier hors du commun !

Le thanatopracteur est le technicien qui prend soin des corps des personnes décédées pour que la mise en bière soit retardée et pour empêcher le développement des odeurs désagréables. Il exerce son métier généralement aux dépens des pompes funèbres, pour les hôpitaux, les écoles de médecine, les morgues ou pour son propre compte s’il est assez expérimenté. L’exécution de cette profession nécessite l’obtention d’un diplôme national du thanatopracteur reconnu par le Ministère de la santé après avoir obtenu le baccalauréat. L’avantage de ce métier c’est qu’on n’a pas besoin d’être thanatopracteur depuis le début de notre carrière, on peut en faire une spécialité.

Ses obligations

Une intervention de thanatopraxie dure 1h à 2h pendant laquelle le thanatopracteur pratique successivement :

  • La désinfection du corps et la formolisation,
  • Les tâches de toilettage, le séchage du corps et la restructuration de quelques parties du corps à l’aide de cire ou de plastique,
  • L’application de produits cosmétiques, l’habillage, le coiffage et la préparation du corps avant de le mettre dans le cercueil.

Ses soins doivent procurer une image posée et propre au défunt et aussi participer à l’inaltération et à la conservation du corps pour plusieurs semaines.

Faire appel aux services d’un thanatopracteur

Si le décès a lieu dans un endroit ne possédant pas de matériels réfrigérés comme à domicile, dans une maison de retraite ou dans un établissement de santé, il est possible de demander l’intervention du technicien spécialisé. Mais les soins qu’il apporte ne sont obligatoires que dans les circonstances où le transport du défunt à visage découvert dure longtemps ou ne survient qu’après un jour ou deux après le décès ou lorsqu’on doit amener le corps à l’étranger.

Le coût du service d’un thanatopracteur est compris entre 200 et 400 € pour des soins ordinaires. Son salaire mensuel atteint 1.500 € s’il travaille pour une entreprise funéraire ou municipale ; s’il travaille pour son compte personnel, le salaire est de 2.000 à 4.000€.

Devenir thanatopracteur est un bon métier, non pas par passion pour les funérailles mais pour alléger la souffrance de la famille.