La mort fait partie du quotidien. Quand une personne meurt, de nombreuses démarches doivent être effectuées afin de réaliser une cérémonie d’obsèques convenable. Actuellement, les pompes funèbres facilitent cette tâche à la famille en s’occupant déjà de toute l’organisation de la cérémonie funèbre, depuis l’habillage du défunt jusqu’à son inhumation.

Évolution des pompes funèbres

Il y a environ 120.000 ans, l’homme de Néandertal aurait utilisé pour la première fois une sépulture pour les dépouilles. Le sarcophage apparut puis les rites funéraires égyptiens connus comme l’embaumement et la momification se sont développés en 1500 avant JC. Plus tard, l’incinération fut un rite funéraire pratiqué jusqu’aux temps de Charlemagne qui diffusa un capitulaire interdisant le paganisme. Du 8ème au 11ème siècle, les dépouilles mortelles furent enterrées sur la civière sur laquelle elles avaient été transportées.

Avec le christianisme, les cimetières urbaines apparurent et furent gérées par les paroisses. Néanmoins, les suicidés et excommuniés n’avaient pas le droit d’y être enterrés.

Vers les 11ème et 12ème siècles, le cercueil se diffusa et les religieux s’occupèrent des cérémonies funéraires.

Autour du 17ème siècle, par respect pour les morts, des murs ont été bâtis autour des cimetières et depuis cette époque, les cérémonies funéraires prirent une ampleur et depuis on parle de la pompe funèbre.

Avec la médecine au 18ème siècle, les cimetières ont été placés hors de la ville, les concessions funéraires virent le jour, et les morgues firent leur apparition. Au 19ème siècle, la thanatopraxie fut créée par Thomas Holmes.

Définition et fonctionnement

Les pompes funèbres désignent les entreprises qui ont pour mission d’organiser les funérailles des personnes décédées. Les services funéraires accomplis par les pompes funèbres sont : l’organisation des obsèques, le choix du cercueil, la date des obsèques, …

Il existe deux catégories de pompes funèbres : les pompes funèbres municipales qui représentent un service à la mairie, et les pompes funèbres privées indépendantes ou franchisées.

Métiers inclus dans les entreprises de pompes funèbres

Pour faire carrière dans le funèbre, vous pouvez envisager de devenir :

  • Conseiller funéraire : chargé de recevoir la famille du défunt afin d’organiser les funérailles.
  • Maître de cérémonie : chargé de faire l’animation lors de la cérémonie funèbre.
  • Porteur : s’occupe de la mise en bière, de la fermeture du cercueil, de son port et transport jusqu’à la sépulture.
  • Thanatopracteur : chargé des soins de conservation de la dépouille.

Marbrier : s’occupe des travaux en cimetière.